En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités du collège

Covid-19 (MAJ 27 avril 2021)

Par Ghislaine Bibes-Porcher, publié le mardi 1 juin 2021 08:21 - Mis à jour le mardi 1 juin 2021 08:21
covid.png
Règles spécifiques applicables à compter du 26 avril 2021

Règles spécifiques applicables à compter du 26 avril 2021

Par décision gouvernementale,  la survenue d’un cas confirmé déclaré parmi les élèves conduit à la fermeture dans les meilleurs délais et au plus tard le lendemain, de la classe concernée pour une durée de 7 jours. Les responsables légaux des élèves seront immédiatement informés par courriel. Cette information vaut justificatif de la suspension de l’accueil des élèves.

Les élèves de la classe fermée ne pourront reprendre les cours en présentiel que s’ils remplissent les conditions attendues pour les contacts à risques (test immédiat et absence de symptômes évocateurs de la Covid-19 et test négatif à J+7). A l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.

S’agissant des élèves testés positifs (cas confirmés), ils font l’objet d’une éviction de 10 jours après la date de début des signes si l’élève était symptomatique1 ou après la date du prélèvement positif si l’élève était asymptomatique. Une éviction additionnelle de 48 heures après la disparition de la fièvre est recommandée.

1 Signes cliniques évocateurs de COVID-19 :

- infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre,

- asthénie inexpliquée ;

- myalgies inexpliquées ;

- céphalées en dehors d’une pathologie migraineuse connue ;

- anosmie ou hyposmie sans rhinite associée ;

- agueusie ou dysgueusie.

- diarrhée.

Les rhinites seules ne sont pas considérées comme des symptômes évocateurs de Covid-19.

 

RENFORCEMENT du PROTOCOLE SANITAIRE mars 2021

PROTOCOLE SANITAIRE

 

COMMUNICATION MINISTERIELLE :

« Compte tenu de l’apparition de variants du SARS-CoV-2 potentiellement plus transmissibles, seuls les masques chirurgicaux ou les masques « grand public » de catégorie 1 peuvent être portés. Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants.

Afin que les familles puissent acquérir de nouveaux masques respectant ces exigences, un délai est accordé jusqu’au 8 février 2021. »

REORGANISATION du SERVICE de RESTAURATION :

Un  réaménagement de la salle de restauration a été expérimenté puis retenu afin de respecter les nouvelles règles de distanciation.

Nous vous demandons de prévoir deux pochettes plastique (type sac de congélation), une pour le masque propre et une autre pour le masques usagé.

En effet, les élèves doivent impérativement être munis des deux pochettes lorsqu’ils se présentent au self : afin de préserver de bonnes conditions d’hygiène, le masque usagé enlevé afin de prendre son repas, devra impérativement être déposé dans l’une ; en aucun cas, le masque porté et possiblement souillé, ne doit être enfoui directement sans protection dans la poche d’un vêtement,

Les élèves étant de tenus de manger exclusivement avec leurs camarades de classe, il n’y a plus de passage décalé (prioritaires ou retardataires).

 

Quelles sont les précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école ?

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Il leur est demandé de prendre les précautions suivantes avant de conduire leurs enfants à l’école :

- surveiller l’apparition de symptômes chez leurs enfants ;

- en cas de symptômes évocateurs2 du Covid-19 ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre au collège et les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre ;

- ne pas conduire à l’école les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque avant le délai prévu par les autorités sanitaires ;

- informer  le chef d’établissement s’ils ne conduisent pas leur(s) enfant(s) à l’école en précisant la raison ;

- avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison.

Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, en précisant le cas échéant si un variant a été détecté, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire. Dans l’hypothèse où un variant sud-africain ou brésilien serait détecté dans le foyer de l’élève, il est également essentiel que les parents informent immédiatement l’école ou l’établissement.

* Survenue brutale d’un ou plusieurs des signes cliniques suivants : infection respiratoire aigüe avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût ou de l’odorat, diarrhée, altération de l’état général. Une rhinite seule n’est pas considérée comme un symptôme évocateur de Covid-19.

 

C’est une période complexe en premier lieu pour les élèves, leurs parents, mais également les personnels qui ont en charge la sécurité sanitaire de chacun. S’agissant du collège D. Sorano, c’est une communauté de près de 1000 personnes qui se côtoie quotidiennement dans les locaux, aussi la vigilance se doit d’être accrue et les règles collectives de nature à garantir la sécurité de tous.

Depuis la rentrée de septembre ce sont 25 cas positifs qui ont été recensés, soit une moyenne de 0,2 % par semaine. Néanmoins, il reste indispensable de maitriser du mieux possible la propagation du virus dans les semaines à venir.

Dans les espaces clos (salles de cours, de permanence, CDI, réfectoire et circulations), la distanciation physique n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible mais le port du masque est obligatoire.

S'agissant des autres espaces (cours de récréation, circulations extérieures, abords de l’établissement) la distanciation physique ne s’applique pas mais le port du masque reste obligatoire.

MERCI de PRENDRE CONNAISSANCE des PIECES JOINTES (mises à jour régulières selon communications du Ministère de l'Education Nationale)

(l’attestation sur l’honneur, prescrite par les autorités sanitaires, à fournir par les parents d’un élève en lieu et place d’un avis médical dans plusieurs situations (consultation médicale, réalisation d’un test dont le résultat est négatif, etc.)a été transmis très prochainement par le Ministère de l'Education Nationale et mise à votre disposition le cas échéant.)

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1